Sauvons les très vieux ceps !

Les vignes de 75 ans et plus sont naturellement "bio". Peu ou pas traitées dans leur jeunesse, elles ont pu, au fil des décennies, créer en toute tranquillité leur propre auto-défense. Cette protection est notamment acquise grâce au développement de solides racines qui vont puiser, à des profondeurs de plus de 4 mètres, les éléments essentiels de subsistance et de protection favorables à un équilibre harmonieux du raisin.

L’utilisation de produits phytosanitaires par les viticulteurs n'intervient aujourd'hui qu'exceptionnellement et seulement en cas de nécessité absolue. Ainsi, immunisées par leur âge contre les maladies, comme le prouve leur cohabitation avec des plantes aussi délicates que les violettes, les asperges ou encore les groseilliers sauvages, les Vieilles Vignes produisent des raisins d'une qualité exceptionnelle, en accord parfait avec la Nature.

Spécialistes et amateurs savent que le vieillissement des vignes a pour effet de diminuer très sensiblement le nombre de grappes. Ceci aboutit à des productions faibles, voire très faibles (en moyenne 20 hl/ha et même moins, comme en 2005 où la production a été de 16 hl/ha), favorables à la création de vins d’exception.

Une culture équilibrée, de très faibles rendements, une haute qualité de raisins, favorisent ainsi une approche de la vinification au service de la qualité.

Retour à la page d'accueil